Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

vendredi 11 janvier 2008

Raffarin que d'm'embêter

11 janvier 2008

Jean Pierre Raffarin (mais oui, il existe toujours) est très inquiet pour les municipales. Il ne faut pas les politiser, nous explique-t-il...
Brillant. Maintenant, les élections ne doivent plus être politiques. J'ai un peu de mal à comprendre son raisonnement.


"Il est important de veiller à ce que la politique locale ne soit pas systématiquement un enjeu national sinon on mobilise surtout le camp adverse"...

Ah, je comprends mieux ! Lui non plus n'a pas confiance en Sarkozy et sa capacité à passer l'hiver... pourtant l'UMP à un programme en béton armé (le béton c'est pour faire plaisir à Bouygues, et l'arme pour contenter Lagardère et Dassault)


Ais confiance...

Vote pour le candidat de l'UMP

Une charte municipale en dix points est prête pour les candidats UMP qui vont s'engager à n'augmenter ni les impôts, ni les gaz à effet de serre...

C'est toujours bien pensé par les crâne d'œufs de L'UMP

2 commentaires:

Jacques a dit…

Petit complément à votre billet trsè bien ajusté:

http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2008/01/12/coucou-re-voilaraffarin/

Bien cordialement,

jf.

Jihelpe a dit…

Effectivement, il y a des petites phrases qu'il faut savoir rappeller de temps en temps
Merci pour le lien.