Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

vendredi 24 octobre 2008

Un racket mondial, pas une crise internationale !

24 octobre 2008


24 octobre 1929...
Merde, même pas un chiffre rond.

Il y a 79 ans le jour noir de la crise....

Et ça continue dans les médias.

A mon sens, et je ne suis ni économiste ni petit porteur sain, mais nous assistons au plus grand racket organisé de l'histoire.
A partir de la crise financière des subprimes -qui ne pouvait que finir comme ça-, il y a une orchestration pour dramatiser à l'extrême et généraliser la pensée commune comme quoi les États doivent absolument sauver ce qui peut encore l'être, donc les plus pauvres.
Et pour cela, quoi de plus naturel que de donner des Milliards d'€uros... aux plus riches...

Pendant ce temps il y a toujours des affiches
aux "States"
rappelant celles que l'on trouvaient pendant la crise
"Le plus haut niveau de vie du monde"
"Il n'y a rien
qui ressemble
à la façon de vivre des américains."

Heureusement !!!!
Peut-être
parce que cette façon de vivre
ne ressemble
....à rien...

(un soupçon de mauvaise foi
n'a jamais tué (tuer ?) personne!!!)

2 commentaires:

leunamme a dit…

Si j'en crois les cours de la bourse aujourd'hui, le racket organisé ne porte pas encore ses fruits.
Et si c'était vraiment la fin du capitalisme ?

Jihelpe a dit…

@leunamme
Il y aura toujours des gens pour racheter les stocks d'actions à bas prix, juste avant que la côte ne remonte...
La fin du capitalisme... j'ose pas y croire...