Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

samedi 31 janvier 2009

Montebourg ? Ach ! No !

Nos "élites" sont décidément très au dessus de nous.
Tant en ce qui concerne leur niveau de vie qu'intellectuellement d'ailleurs.
j'en veux pour preuve cet échange magnifique entre Alain Duhamel et Arnaud Montebourg.

Lors du débat télévisé de cette semaine, chez Arlette Chabot -la journaliste qui sait toujours ce qui est bon pour les français et ce qu'ils veulent- il a été question du livre de Duhamel où il compare notre GPS, Nicolas Sarkozy, à Bonaparte (en espérant que ce ne soit pas prémonitoire)

Et Arnaud Montebourg a eu cette phrase magnifique...
"c'est trop d'honneur que vous faites à Sarkozy.. Bonaparte à fait des choses extraordinaires... il a construit l'Europe"

Et oui !!! Et ce sont ces mêmes personnes qui veulent diriger le pays et nous donner des leçons alors que le premier élève de sixième qui dit des énormités comme celle là se fait renvoyer dans les cordes...

Mais enfin, venant de la part d'un député qui en est à son quatrième mandat alors qu'il prônait d'abord, "un homme, un mandat, une fois" (mais pas : ein volk, ein reich, ein fürher)...

Pourquoi je dis ça moi ?
Ah oui ! peut-être parce qu'un des fervents admirateurs de l'action de Napoléon -et non pas Bonaparte- en Europe était un certain Adolf Hitler...

jeudi 29 janvier 2009

Grève de comptoir


« Oui, Messieurs, c’est la guerre entre les riches et les pauvres :

les riches l’ont voulu ainsi ; ils sont en effet les agresseurs.

Seulement ils considèrent comme une action néfaste le fait que les pauvres opposent une résistance.

Ils diraient volontiers, en parlant du peuple :

cet animal est si féroce qu’il se défend quand il est attaqué. »

Auguste Blanqui


Louis Auguste Blanqui dit l’Enfermé

Il doit son surnom "l’Enfermé" au fait

qu'il passa la plus grande partie de son existence

(près de 37 années !…)en taule !

Il fut élu député de la 1ère circonscription de Bordeaux

alors qu'il était en prison

(il fut d'ailleurs le premier député de cette circonscription)

Un militant d'une section du parti socialiste

de cette circonscription avait pour habitude de dire :

"S'il fallait avoir fait 37 ans de prison pour se faire élire, il y aurait moins de candidats à la candidature !!!"




C'est pour faire invalider son élection qu'il y a la loi, concernant la perte des droits citoyens lorsque l'on est en taule.

Ce qui est d'une certaine façon logique.

Mais comme chaque médaille à son revers, il n'y a plus d'homme politique arrêté et enfermé malgré la multiplication des affaires

-ou tout du moins de la connaissance de ces affaires- et déchu de leur droits... donc ils restent en place et ne sont pas ou prou inquiétés...

mercredi 28 janvier 2009

On a un président en France et personne ne s'en aperçoit !

Jour j-1

Demain, c'est le jour où la moitié des français sera dans la rue et où l'autre moitié ne se rendra compte de rien !

L'on sait désormais, et depuis l'avènement de notre Grand Président Sarkozy, que lorsqu'il y a une grève en France, personne ne s'en rend compte ....
Alors, pourquoi nous priver !!!

Si ça se trouve, les patrons ne se rendront même pas compte que leur ouvriers / employés / salariés sont dans la rue...



Enfin, à demain tous sur le bitume.
Même s'il y a des chances pour que les amis des grévistes, - les CRS, les gendarmes mobiles, les policiers de tout poil- ne croient pas aux fables de Sa Proéminence et soient également dans la rue.

lundi 26 janvier 2009

Le sot et le batteur

Une comparaison disproportionnée

D'un côté,
un homme qui mène à la baguette
l'Élysée,
l'Assemblée Nationale,
le Sénat,
les crânes d'œuf de l'ump,
qui a le soutien des groupes financiers,
des industriels,
des banquiers,
des médias...

Et que fait -il ?
Il casse !



De l'autre un homme qui n'a que quelques seaux et deux baguettes de bois.




Question :
Où est le talent ?





dimanche 25 janvier 2009

Un colibri sur le Médoc


Par fainéantise je me contente comme post d'une réflexion d'Albert Jacquard

"L'humain a désormais devant lui un formidable avenir à construire s'il saisit l'opportunité qui se présente.
Il possède les rais
ons justifiant le changement de civilisation pour assurer l'évolution souhaitable... La dignité de l'homme consiste à prendre en main son devenir, à choisir.
Aujourd'hui... nous sommes face à une bifurcation : d'u
n côté la voie facile de la domination de quelques uns sur la multitude des démunis, une société fondamentalement esclavagiste, efficace, ordonnée, mais ou la presque totalité des hommes vivront sans espoir ; de l'autre le chemin escarpé, périlleux, d'une recherche de l'égalité d'une société ou tous les hommes se sentiront chez eux partout sur la terre des hommes....
La barbarie ou la
démocratie, il faut en décider aujourd'hui !"
Albert Jacquard

La tempête dans le Sud-Ouest

Gros problèmes, gros dégâts

Et comme un malheur n'arrive jamais seul,

voilà notre GPS qui débarque

en hélicoptère dans le Médoc.

Peut-être avait-il lu le conte ci-dessous



"Un immense incendie ravageait la savane, les animaux fuyai
ent devant le brasier.
L'éléphant
s'aperçut soudain du curieux manège d'un colibri qui faisait des allers et retours entre le feu et un lac assez éloigné, en ramenant dans son bec un maximum de gouttes d'eau qu'il déversait sur les flammes
- "mais enfin Colibri",
lui dit-il, "arrête ! Tu vois bien que tu ne pourras pas éteindre le feu..."
- "je sais,"
dit l'oiseau
"mais je fais ma part...
"gallery.origami.free.fr/

Il faudra simplement expliquer à notre Grand Président Sarkozy, qu'en cas d'inondation, ce n'est pas la peine de venir en rajouter..
C'est la goutte d'eau qui peut faire déborder le -ou la, ça dépend- vase ...

C'était dans la série :
La mauvaise foi n'a jamais tué personne !!!

vendredi 23 janvier 2009

Alliot, Marie ? Pas de conneries sans m'en parler !!!

Nouveau !!!
Vu à la télé !!!


Le ministre de l’intérieur de Nicolas Sarkozy invente un truc super…

Les UTEQ !

Les Unités Territoriales de Quartiers !

D’ici 2011, Michèle Alliot Marie annonce la création de cent UTEQ !!!

Alors que sont-ce ?

Ce sont des unités qui vont être plus près de la population.

Plus proche du terrain,

Super ! Voilà une nouvelle qu’elle est bonne et innovante !

Une police plus de proxim… oups !!

Un mot à ne pas prononcer

Ça n’a absolument rien à voir avec la police de proximité créée par le gouvernement de Lionel Jospin (le caractériel de Ré) qu’un certain ministre de l’intérieur du gouvernement suivant avait alors vilipendé.

Un ministre de l’intérieur appelé : Sarkozy

Tiens, tiens !!!


Petit dialogue presque faux :


Al. Mar. : "Alors, après, on dirait que la police, et bien, elle serait plus avec les gens, et après, elle les connaitrait mieux, et puis...


Nic. Sa. : "Tu veux dire une police au pied des tours et dans les quartiers ?"


Al. Mar. : "Oui, et puis on dirait que la police on l'appellerait ..."


Nic. Sa. : " Attention Michèle, pas de confusion avec Jospin !"


Al. Mar. : " Oh, non, tu penses ! On dirait qu'elle s'appellerait autrement que de proximité..."

Nic. Sa. : "Bon alors, si tu mets pas le mot "proximité", je veux bien ! Amuses toi Michèle..."


Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !


Une phrase probablement inventée
par un homme politique !!!

mercredi 21 janvier 2009

Tous Au (za) bry : Quand Martine beurre les tartines du capitalisme

Ça y est
Bush est bien parti ("bien" dans le sens, il EST parti)

Obama vient à peine d'arriver, et déjà des grincements de dents..
Dans son discours, il n'a jamais utilisé les mots "Gaza", "Israël","Palestine".

Par contre, en France, on a pas peur des mots !
Le Parti socialiste, par le truchement de sa première secrétaire, vient de faire un pas de plus vers le capitalisme, sous couvert de défense des plus démunis des travailleurs !!!

Martine Aubry a déclaré avec force :
"Il faut augmenter les salaires des classes défavorisées et des classes moyennes.. Cela leur permettra de consommer davantage et ainsi de relancer la mac
hine !"

Ci dessous, une Martine Aubry très fière
de son plan de relance du capitalisme !
Photo Reuters / Ouest France

Il est bien fini le temps où toute la gauche, Parti Socialiste en tête, préconisait un autre modèle de société qui ne soit pas basé sur cette fuite en avant perpétuelle du "toujours plus" et de la consommation à outrance. Il me semble même me souvenir de certains slogans, "non à la société de consommation" par exemple.

Maintenant hors de la machine, point de salut ! La machine qui à terme -plutôt proche maintenant- nous foutra tous en l'air !!!

mardi 20 janvier 2009

Obama Day ; O. Day ; O. Happy Day ?

La Obamania continue.

Le poids posé sur la future politique de Barak Obama risque de rendre encore plus dure la désillusion qui va suivre.
Il s'agit de l'élection d'un démocrate américain, pas d'un révolutionnaire.

Le 10 mai 81 avait été aussi une grande manifestation d'espoir et de joie...

Ensuite, il y a deux choses qui me choquent toujours dans les commentaires.
Le premier président noir des Etats-Unis...

D'abord,
Axer sa politique et la résumer au fait qu'il est noir est assez réducteur.
Barak Obama a peut-être plus d'envergure que cela.
Il doit être capable de penser, de prendre des décisions, bref... de diriger le pays (ce qui est déjà un changement énorme avec le précédent).

Son élection m'a enchanté, car cela voulait dire que l'on n'aurait pas la droite extrême, voir l'extrême droite au pouvoir.

Ensuite, dans cette affirmation qu'il est noir...
Il me semble que Barak Obama est un métis, mais personne ne va dire : "Il est blanc"
Cela voudrait-il dire qu'être blanc demande une "pureté" totale du sang ?
Qu'on ne peut être blanc, que si nous avons 100%100 de sang blanc ?
Il y a là une dérive que peu de gens perçoivent, et que beaucoup relaient.

BArak Obama est métis et tant mieux... Cela prouve que le métissage, à tout les niveaux- est une source de richesse.

Et puis, ad fine, blanc ou noir, j'en ai rien à faire.
C'est la politique qu'il va mener qui m'intéresse.


Aujourd'hui rien de méchant sur Sarkozy.
Juste son nom, afin que l'autre Nicolas, le petit -encore- Nicolas Princen, chargé par le petit -toujours- Nicolas Sarkozy, ne soit pas réduit au chomage et continue sa surveillance du Net.

lundi 19 janvier 2009

Tabac au volant, PV au tournant

La société va de mieux en mieux.
Les libertés sont de plus en plus larges et justes.

Dans le même temps où des banquiers disent qu'ils s'autoverseront la prime de résultat 2008, pour cette magnifique année où ils ont tous montré leurs compétences, une automobiliste bordelaise reçoit un PV de 22€ parce qu'elle fumait au volant de sa voiture !!!
Elle devra donc payer de sa poche...

Remarquez, comme pour les banquiers, puisque c'est l'argent des contribuables qui a renfloué les caisses des banques et les comptes privés de ces -on ne peut pas dire escrocs car ce serait juridiquement faux- gens sans vergogne aucune !!!
Je crois que l'on doit pouvoir dire "ordures", car c'est un jugement de valeur et donc tributaire de mon droit à avoir une opinion et de ma libre expression.
Mais je peux me tromper, et le mot ordure n'est peut-être pas approprié.
Enfin chacun jugera avec ses propres mots.
Toujours est-il qu'il faut avoir des actes citoyens et continuer de fumer au volant, ça permettra à l'Etat de récupérer un peu de ce qu'il a versé aux banques.

Comme il faut absolument consommer pour être citoyen également.

Toujours dans la catégorie
la cigarette et ses dériv(é)es,


La police passe à tabac un sans papier...
La CNDS -la commission Nationale de Déontologie-
déplore que le ministère de l'intérieur n'ait pas
au moins rappelé à l'ordre les policiers impliqués
dans le passage à tabac d'un sans papier, menotté.
Cela se passait en 2006 à Toulouse.
L'IGPN avait conclu à l'utilisation de
"la force strictement nécessaire "


Allez madame Alliot Marie...
un petit paquet de Riz Lacroix
aux sans papiers avant le passage à tabac...
c'est pas grand chose...A quand la journée sans passage à tabac ?

vendredi 16 janvier 2009

Sang pour sang gay !

Aujourd'hui un mythe s'en va"Je ne suis pas un numéro !
Je suis un homme libre !"



Patrick McGoohan
"le prisonnier"
s'est définitivement échappé !




Autres prisonniers...

Nous ne sommes pas du même sang !

Les homosexuels -hommes- ne pourront toujours pas donner leur sang. Y aurait-il une peur de contagion homosexuelle ?
Si c'est le cas, il serait temps d'expliquer à madame Bachelot certaines choses concernant la sexualité:
Tout d'abord, comme dirait Pierre Desproges, "observons deux papillons..."

Madame Bachelot nous dit cependant que "Ce n'est pas une option philosophique, c'est une question de sécurité transfusionnelle"

On a l'impression qu'il y a un flou -pas du tout artistique- autour de la perception de madame Bachelot.
Une perception confusionnelle sur la sécurité transsexuelle du sang des homophiles fusionnels de la question philomophique et hémophilique et des données épidémiologiques incontestables... ou inversement.
Comme le dit Act Up : "la fiction discriminatoire, et dans ce cas d'espèce homophobe, selon laquelle il y aurait des groupes à risques" alors qu'"il n'y a que des pratiques à risques".

jeudi 15 janvier 2009

Sarkozy : l'heureux man y ment

Jean-François Copé est-il mort ?
Ou bien est-il menteur ?

Il a déclaré il y a quelques mois : "Moi vivant, il n'y aura pas d'augmentation de la redevance télé"

Et qu'est-ce que j'apprends-je ?
Que les sénateurs ont voté -contre l'avis du gouvernement- une hausse de 4 €uros de la redevance télévision...

Jean-François Copé :
"Hé... Mais faut pas croire tout ce que je dis..;"..


C'est dans quelle pièce qu'on se fait hara-kiri à l'assemblée nationale ?

Parce qu'à l'Élysée, je sais :
c'est dans un bureau situé au premier étage
de l'aile Ouest,
ou les responsables des chasses présidentielles
se tirent une balle dans la tête
avant de se luxer l'épaule...
ou inversement...

Pendant ce temps, un grand remaniement envahit notre GPS. *avec des combinaisons étonnantes.
Hortefeux -dont j'ai déjà signalé que la correction automatique de Word propose "portefaix" ce qui est bien trouvé, faut avouer- va travailler directement avec Fadela Amara.
Question : combien de temps cela va-t-il tenir avant qu'il ne la raccompagne à la frontière ?

Et si Christine Boutin perd la ville, il y en a une qui gagne le secrétariat "à la prospective (???) et au développement de l'économie numérique"... et c'est Nathalie Kosciusko-Moricet...

Un nom peut-être un peu connu du côté de l'économie numérique...
Nathalie K.M. est la sœur de Pierre K.M., fondateur du groupe de vente en ligne "Price Minister" et président de l'association pour le commerce et les services en ligne et d'une autre association : l'association des services internet communautaire...

C'est beau le hasard, et comme il fait bien les choses...

Quand à Martin Hirsh, il écope -en plus de la pauvreté- de la jeunesse.
Probablement les deux plaies de la société française pour notre Grand Président Sarkozy !!!

mardi 13 janvier 2009

SuperBrice ou : Jovial poursuite !

SuperBrice

Comment ne pas être admiratif devant cet homme et son magnifique palmarès !!!
Notre Grand Président Sarkozy veut virer 25 000 émigrés par an....
Petit joueur !!!
SuperBrice arrive.
Et il explose tous les compteurs !
30 000 expulsés.
Soit 20% de plus que ce qui était demandé ! Et 28% de plus que l'année précédente.
A ce rythme, dans 4 ans, c'est 112% des émigrés qui sont fichus dehors !
La classe, quoi !!!

Photo de SuperBrice
et d'un étranger raccompagné à la frontière
On peut lire toute la reconnaissance
de ce qu'il doit à la France
dans son regardA moins que ce ne soit une photo de ce genre
(Mea culpa, j'm'es trompé)Ajouter une imageNotre GPS a du faire le même calcul.

S'il laisse superBrice à ce poste, dans 4 ans le ministère devra remonter jusqu'aux grand parents pour trouver des étrangers.
Et là, des gens très propres sur eux, comme Edouard Baladur, Fadela amara, Patrick Devedjian, Rachida Dati, Nicolas Sarkozy... et quelques autres seront emmenés de force dans un charter aller simple... pour un ailleurs moins pailletes, probablement.

SuperBrice est donc muté ailleurs.
Et c'est un certain Besson, Eric, ancien socialiste, qui va prendre la suite...
Et il ne fera pas de quartier, Besson !

le Réseau Education Sans Frontière déclare :
"Nous mettrons le nouveau nommé sous surveillance et veillerons à ce que la sinistre mission du ministère de la Rafle et du Drapeau ne puisse se poursuivre dans le silence"
Les pauvres !
Ils n'ont pas compris toute la charité, toute la solidarité, tourte la fraternité qu'il y avait dans la mission de SuperBrice, qui déclare cependant, -malgré tous ces procès d'intention- qu'il est "fier de la tâche accomplie"...

lundi 12 janvier 2009

Tchao Claude et le Pantin à Saint Lô

Aujourd'hui le feuilleton habituel.

Notre GPS se déplace dans une ville.
Il y a des manifestations et bien sur des arrestations et des blessés.
Un discours qui n'en est pas un
Et la casse du service public qui continue.Photo AFP / Le Monde / Kenzo Tribouillard
En marge de cela,
mais plus important
(en terme de personnage)
Claude Berri est mort
Et je ne peux m'empêcher de penser à
Tchao pantin
même s'il a fait beaucoup d'autres choses.
Et au fait qu'actuellement,
un comique comme Coluche
ne pourrait plus passer à la Télé
et serait probablement censuré !

Claude Berri a produit notamment
Roman Polanski, Patrice Chéreau, Eric Rohmer, Maurice Pialat, André Téchiné, Jean-Jacques Annaud, Costa-Gavras, Alain Chabat, Les Inconnus, et aussi .. Dany Boon et ses Ch'tis.
Comme nul n'est parfait il a produit aussi Claude ZidiTchao Claude !!

samedi 10 janvier 2009

Nicolas S. : Quand j'entend le mot "instruction", je sors mon revolver...

Encore les juges d'instructions.

En voici un qui n'a pas peur !
Renaud Van Ruymbeke
"la suppression du juge d'instruction
sonne le glas des affaires politico-financières

et va à l'encontre des libertés individuelles".


Photo / "le Monde" / AFP / Bertrand Guay

Avec un prénom qui sonne comme un nom célèbre de juge d'instruction assassiné... il faut espérer que cela ne donnera des idées à personne...

Comme l'a fait son ami Berlusconi en Italie, notre GPS avait bien dit à l'époque qu'il fallait "dépénaliser" les affaires financières.
Comme il y a eu trop de résistance, il se contente de contourner l'obstacle en mettant les "affaires" dans les mains de valets de pied qui sont à sa botte.
Et on peut dire qu'il ne prend pas de gants...

jeudi 8 janvier 2009

mercredi 7 janvier 2009

Michel et Renaud : Ou comment supprimer les juges d'instruction

Comment doit-on comprendre le titre qui fait la "Une" de presque tous les journaux :
"Nicolas Sarkozy veut supprimer le juge d'instruction ! " ?
Est-ce en référence au juge Michel ?
Est-ce en référence au juge Renaud ?

Pour Emmanuelle Perreux, du syndicat de la Magistrature, c'est tout simplement "la mort d'un système judiciaire indépendant, puisque le parquet est entre les mains du pouvoir."
Christophe Régnard, le Président de l'union syndicale des Magistrats dit carrément qu'il s'agit d'abord de "venger les hommes politiques d'actions positives des juges d'instruction dans les années 1980 et 1990 dans des affaires de corruption." !!!

Notre GPS esplique que : "Le juge d'instruction, en la forme actuelle, ne peut être l'arbitre. Comment lui demander de prendre des mesures coercitives alors qu'il est avant tout guidé par la nécessité de son enquête?"

Du coup, j'en reviens au juge Michel...
On voit bien que ce fut un juge d'instruction complètement aveuglé par son enquête et donc incapable de prendre des mesures coercitives justes...
Après tout, dans le Marseille de la French Connection, dans la capitale de la drogue de l'époque, il n'a pas eu de grands résultats :
- 6 laboratoires de transformation de l'héroïne démantelés
- 70 trafiquants arrétés
- démantèlement de la filière de cette fameuse (et cinématograqphique) French connection...
Tout ça en 7 ans...

Preuve accablante de l'inutilité du juge d'instruction, si j'en crois notre Grand Président Sarkozy.

Le juge Michel (Pierre de son prénom) a été descendu de trois balles en rentrant chez lui la nuit par deux tueurs à moto, alors qu'il avait d'autres révélations sur le feu...
Preuve encore plus évidente de son inutilité...


... et au juge Renaud
6 ans avant lui, le juge Renaud avait également été descendu -juillet 75- à Lyon.
L'enquête qui a suivit à été considérée comme bâclée.
Pas moins de 6 juges d'instruction se sont succédés pour enquêter.. comme si -mais c'est probablement faux et être mauvaise langue que de dire cela- comme si, donc, à chaque fois qu'un juge trouvait une piste, il était muté ailleurs...

Le juge Renaud (François de son prénom, dit "le shériff) a été descendu de trois balles en rentrant chez lui la nuit, par trois tueurs en voiture, alors qu'il avait probablement des révélations à faire dans certaines affaires...


Moralité,
Tuons le juge Michel et le juge Renaud
une deuxième fois !
Supprimons les juges d'instruction !

mardi 6 janvier 2009

c'est celui qui dit clinique !

On meurt beaucoup à l'hôpital !

Statistiquement, c'est même le lieu où l'on meurt le plus.
Beaucoup plus que dans les cliniques d'ailleurs.
Alors est-ce que c'est parce que les cliniques -privées- sont plus performantes que les hôpitaux -publics- ?

Lorsque l'on écoute la presse ou que l'on regarde la radio ce sont les mêmes échos que ceux que l'on entend à la télévision.
On meurt beaucoup à l'hôpital et c'est toujours à cause d'une négligence, d'une erreur, d'une mauvaise formation...

Régulièrement d'ailleurs, la presse fait un papier avec un classement des hôpitaux français.
Je n'en vois pas souvent avec un classement des cliniques... on se demande pourquoi...

Ah oui ! suis-je bête !
C'est parce que dans les cliniques, nous sommes très bien soigné par des gens compétents et bien formés, et qui surtout, ne sont pas des fonctionnaires -pourris ? privilégiés ? fainéants ? les trois à la fois ?

Donc, supprimons les hôpitaux qui sont la cause de tous nos malheurs et laissons faire les "vraies professionnelles" : les cliniques.

Ces cliniques où l'on est si bien reçu, par des gens qui ont du temps à passer avec les malades -au delà de deux phrases articulées par l'infirmière : dépassement d'honoraires-
Ces cliniques où un personnel nombreux et chaleureux prends soin de notre hygiène -trois minutes par chambre pour nettoyer pour la femme de ménage, au delà, dépassement d'honoraires-
Ces cliniques où, en toute osmose avec le serment d'hypocrite, non, merde, d'Hippocrate, les pédiatres viennent cinq jours de suite voir un nouveau-né en pleine forme, au lieu des deux visites préconisées -avec dépassement d'honoraires chaque jour, bien sur.
Ces cliniques ou chaque opération supplémentaire ou non prévue résonne comme un tiroir caisse -avec dépassement d'honoraires
Ces cliniques, pour lesquels Lionel Jospin (le caractériel qui a faillit avoir le code pour la bombe) a donné des millions d'Euros pour revaloriser le salaire des infirmières... argent qui a surtout servi aux mandarins pour abonder leurs suppléments d'honoraires.


Donc, disais-je, supprimons les hôpitaux !
La seule question qui reste : que vont inventer les cliniques où l'on ne meurt pas, pour continuer leurs performances ?
Que vont devenir toutes ces ambulances toujours prètes à emmener un cas désespéré à l'hôpital afin qu'il puisse y mourir et augmenter les statistiques... -ambulances avec "déplacement" d'honoraires ?

Et pour beaucoup, ces "statistiques" sont des gens qui auraient pu être sauvés si les grands pontes des cliniques avaient accepté qu'ils partent un peu plus tôt à l'hôpital.

lundi 5 janvier 2009