Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

mercredi 3 décembre 2008

On vit une époque formidable

3 décembre 2008

"Quelle Epoque"
disait Marcel, un grand philosophe
des seventies de Bordeaux

Une épique époque opaque
L'épopée paupérisée des peuples pressurés
Les papillonnants papistes populistes
Secateurisant une société sectaire

L'installation d'un État instaurant
des institutions distillant la détresse
La fascination de façonner une fascisation
aux cent facettes fastueuses

La détérioration corrèzienne de terroristes du terroir

Bon je sais, ça ne veux pas dire grand chose !

Mais après la tôle à 12 ans
Le "dépistage" du gène de la violence à trois ans
La criminalisation de "l'Etranger"
Les gardes à vues musclées,
insultantes et humiliantes de journalistes...

Tout ça avec une ministre de la justice
et une ministre de l'intérieur
nous expliquant que tout va pour le mieux
dans la meilleure des démocraties

Autant aller se coucher !

2 commentaires:

Florence a dit…

Nous sommes formidables... Mais le savent-ils ??????

Jihelpe a dit…

@florence
Peut-être ont ils peur ?