Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

mardi 4 novembre 2008

Les Ch'tis US votent : La baraque ou les frites ? Obama ou Mac Cain

4 novembre 2008


Ça y est presque. Le Président des États-Unis sera élu à la même heure chez Sarah Palin, le Pitbull au rouge à lèvres.

Il n'y a logiquement aucune raison de se réjouir de manière inconsidérée de l'élection possible de Barak Obama. Il poursuivra probablement une politique à la Clinton, le cigare en moins.

Par contre il y a toute les raisons de fêter la défaite de Mac Cain et Palin, ainsi que de toute l'extrême droite qui les cautionnent.

Comme tout le monde j'attends avec impatience l'élection de Barak Obama, que je savourerai comme celle de François Mitterrand en 1981.

Pas beaucoup d'illusions, mais un sacré changement de mentalité.

Alors oui, espérons, puisque nous ne pouvons faire que cela et laissons le champagne au frigo.
-que les partisans de Palin et Mac Cain prient-

@ demain sous une nouvelle ére américaine.

5 commentaires:

leunamme a dit…

mardi 23h 00 heure française. Comme toi j'attends, sans vraiment me faire d'illusion cela me permettra de ne pas être déçu comme mes parents l'ont été avec Mitterand.

mcfafa a dit…

obamarthin?? ou l'histoire de l'Amérique, qui se joue entre une histoire figée dans ses images et un imaginaire d'avenir qui les déjoue. Si McCain gagne, les États-Unis vivront dans le spectre de leur puissance économique et militaire déchue; le monde de demain sera alors post-américain. Obama, lui, incarne l'Amérique comme avenir. Il est talentueux, prometteur, un peu comme miterrand certes mais sans le chapeau et sans ces fidèles amis, mais avec du rêve pour de nombreux citoyens de notre planète, même si en période de crise cela fait toujours le jeu des démocrates où qu'ils soient.

Jacques a dit…

ça y est ! c'est fait !

y a plus qu'à attendre ! quoi ?

ben oui ! y a qu'à ! faut qu'on ! même si c'est un bouleversement, les US sont encore à droite ! mais c'est quand même le "moins pire" !

Jihelpe a dit…

@leunamme
Malgré mon post d'hier, j'ai quand même été déçu par Mitterrand. Une chose restera : l'abolition de la peine de mort.
C'est pour ça que je ne me fais pas d'illusion sur B.O., mais on peut espérer avancer, même sans illusions.
Mac Cain/ Palin aurait été le pire de l'Amérique ! donc tant mieux...

@ mcfafa
Analyse intéressante. Obama l'avenir par rapport à Mc Cain et la déchéance.
Je prends... Cela donne un peu d'espoir... mais ne nous emballons pas.

@ jacques
C'est ce que je pense. Le moins pire, c'est sur... et si c'était le meilleur ?
Wait and see !!!

Sébastien a dit…

C'est sûr que les réjouissances excessives, la mondialisation de cette victoire comme preuve que les Etats-Unis restent le modèle à suivre, cette amérique qui vient de retrouver en pleine désillusion et déroute un nouveau héros (elle aime bien ses héros, elle en fait même des martyrs), un superman capable de rassembler le monde entier, tout cela laisse songeur.
On peut se réjouir cependant que les américains ont osé se donner les moyens (mêmes minces car l'administration pétroploutocratique restera toujours dans l'ombre de l'administration US) de croire qu'ils pouvaient battre un peu les cartes et de sortir un joker.
En France, bizarrement le mélange des cartes donnent toujours les mêmes valets à la sortie (je pense surtout à un parti en particulier).

Belle et étrange patrie...