Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

jeudi 30 octobre 2008

Des patrons à deux siècles de vacances par an !!!

30 octobre 2008

Ouf......
Les bourses vont mieux.
Les petits actionnaires -ces petits porteurs sains- qui ont tout vendu au plus bas de peur de perdre encore plus ont tout perdu.
Mais la bourse n'étant qu'une application évidente des vases communicants, s'il y en a qui ont perdu, d'autres ont gagné.

Notamment ceux qui ont acheté au plus bas et dont les actions remontent en flèche...

Enfin !!!

Je ne donnerai qu'une seule consigne, même si je me répète :
ne jamais acheter d'actions !!!
C'est donner de l'argent à ceux qui jouent avec,
encaissent les bénéfices
et laissent les dettes...

Le chiffre du jour : 310

C'est l'échelle des salaires dans le pays de l'égalité et de la fraternité... pour l'année 2007

D'une manière générale, les patrons français ont vu leurs salaires progresser de 20 %
Dans le même temps, le smig faisait un bon titanesque de...2%
(pour mémoire : 140% pour notre GPS)

En 2007 toujours :
Le CAC 40, qu'il a fallut absolument sauver et dont on nous rebat les oreilles depuis le faux Krach a dégager 100 milliards d'€uros de bénéfices

Alors continuons de plaindre nos pauvres patrons français qui gagnent en un mois, avec les jetons, les primes et les avantages, l'équivalent de 2 siècles de Smig...

mercredi 29 octobre 2008

Des noms, dénonce, dénonciations...

29 octobre 2008


Un petit tour chez "Place assise non numérotée" pour remarquer que les années trente sont devant nous.

Comme dirait Lavilliers dans son album "Pouvoirs", "c'est 1933 en place pour le show"...

La chasse aux étrangers en situation irrégulière continue, quelque soit le cas de figure !

A un moment où il semblerait que ce sont les classes riches de pays comme la Chine -communiste, ne l'oublions pas- et l'Arabie Saoudite qui viennent mettre de l'ordre dans la finance internationale et les pays capitalistes.
Mais c'est vrai que leurs pauvres font désordres.
Alors ne parlons pas des pauvres des pays... pauvres...

Mais peut-être qu'un jour les choses changeront
Si


mardi 28 octobre 2008

On leur fichera la pelle au c...

28 octobre 2008

Tout le monde l'a remarqué, notre GPS s'affole et part dans toutes les directions.
Tout ça au nom d'une pensée unique : le pragmatisme et l'évidence -ce qui fait quand même deux pensées...-

Et il nous annonce ces "mesurettes" selon les uns, "décisions courageuses" suivant les autres, avec toujours autant d'aplomb.

C'est ce qui s'appelle "ne pas avoir de tabou"...
On pourrait avoir une expression similaire, comme "ne pas avoir de politique claire", ou encore "ne pas avoir d'amour propre", ou même "ne pas avoir de cou... de courage" peut-être seulement "n'en avoir rien à faire"


Et pendant ce temps , on peut lire partout :

Brown-Sarkozy
à la Lanterne


Ca me rappelle une chanson
dont voici le dernier couplet
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Les aristocrates à la lanterne ;
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Les aristocrates on les pendra ;
Et quand on les aura tous pendus,
On leur fichera la pelle au c...

lundi 27 octobre 2008

Dati's the end... ?

27 octobre 2008

Titre tiré par les cheveux de Jim Morisson et les doors

A propos de portes, celle du ministère de la justice sont apparemment fermées à tout argument extérieur.
Ce qui permet d'autant plus l'auto congratulation ;
Le porte parole de la ministre "RachiDior" Dati, est intervenu pour parler de la satisfaction de la ministre -probablement partie essayer une nouvelle robe d'un grand couturier... robe qu'elle a du mal à rendre...- et du caractère "constructif" des échanges.

En voilà quelques échos :

Laurent Bedouet, secrétaire général de l'Union Syndicale des Magistrats, parle d'une "insatisfaction totale à propos des réponses apportées aux inquiétudes exprimées lors du mouvement."

Hélène Franco, secrétaire générale du Syndicat de la Magistrature, déclare : "Mme Dati est dans le déni de la réalité et des problèmes."

Florence Brudigou, magistrate au Tribunal de Grande Instance de Paris intervient en précisant que "Ce n'est pas un mouvement corporatiste, nous agissons dans l'intérêt de la démocratie, pour le bien de nos concitoyens".
Elle ajoute qu'il existe "des techniques d'intimidations paradisciplinaires, destinées à faire prendre des décisions sous pression"
En conclusion les syndicats, dont les deux plus gros, ont dénoncé "un dialogue de sourd"

Du côté des avocats, même son de cloche :
Alain Mikowski, du Syndicat des avocats de France, rappelle des "pressions inadmissible contre le bâtonnier de la Réunion." mais également des "convocations de magistrats en pleine nuit ou les interpellations d'avocats menottes aux poignets devant leurs clients".

Une belle unanimité regroupant les syndicats de gauche comme de droite.

D'une manière générale, les magistrats déclarent refuser d'être les "boucs émissaires" d'une politique du "tout carcéral".
On peut lire dans "Le Figaro" :
" Rachida Dati a multiplié les convocations ce procureurs ou de juges trop critiques à son égard ou dont les statistiques d'application des peines plancher ne sont pas assez élevées et critique publiquement certains magistrats.
Les syndicats parlent de «pressions», voire de mutations forcées, et rappellent aussi qu'il y a eu pas moins de 14 départs au sein du cabinet de Rachida Dati en moins de deux ans."


"RachiDior" Dati a réussi là un coup particulièrement "constructif"

le mot de la fin à deux autres magistrats
"C'est un triste jour,
mais un grand jour"
...(...)...
"Merci Madame Dati,
Merci de nous avoir uni,
même contre vous".

dimanche 26 octobre 2008

Krach virtuel 08 : "Donne l'oseille et tire toi !"

28 octobre 2008

Ca y est...
"Ils" commencent à le dire !!!

Georges Pauget, le président du Crédit Agricole et de la fédération bancaire française nous dit, avec un grand sourire :
"Nous voyons enfin les premiers signaux positifs : les taux baissent, la liquidité revient, la confiance aussi" ... (...) ... Le retour à la normale sera forcément très progressif, mais la situation est en train de se débloquer !"

Photo : AFP / "Le Monde" Stéphane de Sakutin
Georges Pauget
On remarque tout de suite
le visage décomposé
d'un banquier au bord de la faillite !!!

Jusqu'où s'arrêteront-ils ?
dirait Coluche !

La citation du jour
Toujours d'actualité :
"Il faut prendre l'argent où il est
chez les pauvres.
Ils n'ont pas beaucoup d'argent
mais il y a beaucoup de pauvres !!!"
Alphonse Allais

vendredi 24 octobre 2008

Un racket mondial, pas une crise internationale !

24 octobre 2008


24 octobre 1929...
Merde, même pas un chiffre rond.

Il y a 79 ans le jour noir de la crise....

Et ça continue dans les médias.

A mon sens, et je ne suis ni économiste ni petit porteur sain, mais nous assistons au plus grand racket organisé de l'histoire.
A partir de la crise financière des subprimes -qui ne pouvait que finir comme ça-, il y a une orchestration pour dramatiser à l'extrême et généraliser la pensée commune comme quoi les États doivent absolument sauver ce qui peut encore l'être, donc les plus pauvres.
Et pour cela, quoi de plus naturel que de donner des Milliards d'€uros... aux plus riches...

Pendant ce temps il y a toujours des affiches
aux "States"
rappelant celles que l'on trouvaient pendant la crise
"Le plus haut niveau de vie du monde"
"Il n'y a rien
qui ressemble
à la façon de vivre des américains."

Heureusement !!!!
Peut-être
parce que cette façon de vivre
ne ressemble
....à rien...

(un soupçon de mauvaise foi
n'a jamais tué (tuer ?) personne!!!)

jeudi 23 octobre 2008

Dear président ou la vie en Pink

23 octobre 2008


Si la chanson est américaine
La traduction est bien française




A Sarkobush
notre cher, très cher président
our expensive, very expensive président !

mardi 21 octobre 2008

Un flingue, ça Rambo

21 octobre 2008

Pour faire court !

Petit discours presque faux

Sarah Pal. (offusquée) : " Barack Obama n'annonce pas la couleur !
Sous les aspects d'un Noir, c'est un Rouge !"
Les américains ont le choix, désormais.
Soit ils votent pour "Le Rouge et le Noir"
soit ils votent pour ça !!!!

lundi 20 octobre 2008

Nicolas Saint Just contre les dragons de la finance (fiction)

20 octobre 2008

Ca y est ! les têtes tombent.
Nicolas Robespierre joue les pourfendeurs de salauds d'aristocrates de la finance !
Notre GPS devient le Saint-Just de la révolution anti système libéral à l'américaine.

Quand à Nicolas Mérendol, il était encore hier soir sur le site de la Caisse d'Epargne, en photo avec ce texte -toujours de mémoire-"Il n'y a aucun risque pour les épargnants et les clients de la Caisse d'épargne. Cet incident (perte de 600 millions €- un incident ! ndlr) n'aura aucun impact sur notre équilibre !"

Je dis "toujours de mémoire" parce que ce matin, il avait disparu du site !!!

Quand au président, Charles Milhaud, il a semble-t-il, et suivant ses proches, été remercié avec la courtoisie et l'élégance habituelle de notre Grand Président Sarkozy.

C'est ce que rapporte un proche de l'ex Président -Milhaud, pas Sarkozy, Hélas!!!- qui a au moins eu le mérite de rester un proche !

"Sans doute fallait-il en arriver là, mais ça a été très violent, inélégant. Les soutiens de Charles Milhaud se sont évaporés, il n'y avait plus grand monde autour de lui, dimanche soir (.../...) Les pouvoirs publics y sont allés forts, quand même, ils n'ont pas eu à mettre un centime d'argent public à l'Ecureuil".

Pendant ses gesticulations
et les annonces intempestives et tonitruantes,
Laurence Parisot déclare à la radio.

" L'état a fait ce qu'il fallait,
mais maintenant il ne faut plus
qu'il s'occupe de ce problème.
Il est temps de faire confiance
à la régulation du marché"
!!!

Je ne garantis pas le mot à mot,
Mais je l'ai entendue sur France Info...
(Ça ferait un bon refrain )

Photo de laurence Parisot avec un homme
que je n'arrive pas à identifier,
mais qui doit en partager les idées,
vu la familiarité.

dimanche 19 octobre 2008

Ne pas oublier la ceinture dans les bretelles !

19 octobre 2008


La police et les gendarmes
Grands argentiers de l'Élysée
-qui rappelons le, a augmenté ses frais de représentation
de 25 à 50% suivant les estimations diverses...

Tous les moyens sont bons pour trouver l'endroit
le plus adéquat pour faire du fric.
Après les voitures équipées
de radar cachés dans les portes
-Radar dare-
une nouvelle méthode !

Une jolie photo envoyée par Philippe

Les bretelles d'autoroutes à contre sens...
fallait y penser !
Chapeau la gendarmerie

La situation est rapportée par
une automobiliste de Martinique.
Lorsqu'elle a dit aux gendarmes
"Vous êtes à contre sens",
ils ont répondu magistralement :
"Nous faisons de la prévention routière"
!!!

Le mans : Ses rillettes, ses 24 heures , ses immolations...

19 octobre 2008


La phrase du jour, et elle n'a rien de comique, est de Julien Dray, suite au drame qui s'est produit devant la maison d'arrêt du Mans, cette femme qui s'est immolée pour protester contre l'expulsion de son compagnon :

"l'inhumanité commence à se banaliser"

Phrase terrible qui a au moins l'effet de nous renvoyer à la réalité de notre république galvaudée et dévoyée par un pouvoir en place qui n'a d'yeux que pour les banques, la grande finance et les mannequins italiens -sans oublier les waterman et les rolex, enfin les choses importantes....

vendredi 17 octobre 2008

Les vieux dictons ou : le Douste m'habite !

17 Octobre 2008


Pour ce message tardif, juste la reprise d'un texte d'un dangereux gauchiste.


Sauver les banques ou les pauvres ?

"Un parallèle simpliste mais percutant : 2 000 milliards de dollars réunis en quelques jours pour sauver quelques banques ; à peine 100 milliards par an d'aide publique au développement, quand 150 suffiraient à garantir la santé et la subsistance à 1 milliard d'humains... (...)... Les milliards alloués aux banques ne seront pas pour eux.

... (...) ... Nous savons bien, pourtant, que les malheurs qui frappent les pays en développement, crises économiques, alimentaires ou sanitaires, ne restent pas sans effet ici... (...)... Le réchauffement social de la planète ne nous épargnera pas.

Et pourtant. Aussi irresponsable que soit notre égoïsme, aussi insupportable que soit notre aveuglement, ils n'en demeurent pas moins réels... et risquent fort d'aller en s'aggravant dans les mois qui viennent... (...) ...

Alors, cessons d'en appeler au deus ex machina d'Etats exsangues et tournons-nous plutôt vers des solutions nouvelles. Ces solutions nouvelles, ce sont d'abord de nouvelles sources de financements, fondées sur des mécanismes de solidarité différents. C'est ce que l'on appelle les financements innovants. Ils seront au cœur du sommet mondial qui se tiendra à Doha fin novembre.

D'ores et déjà, des expériences existent : le GAVI, ...(...) ... pour la vaccination ...(...) ... et Unitaid, lancé par les Brésiliens, les Chiliens et les Français, créant une taxe sur les billets d'avion pour le traitement de trois grandes pandémies, sida, tuberculose et paludisme. Ces expériences ont prouvé leur efficacité. Il s'agit désormais d'aller plus loin, ...(...) ...

Par les financements innovants, nous pouvons en effet mettre en place des fonds pérennes... (...) ... Par les financements innovants, nous pouvons surtout commencer à bâtir une mondialisation plus équitable, utilisant la dynamique même du capitalisme pour corriger ses excès.

Ne reproduisons pas les erreurs de la finance, n'attendons pas pour agir que les menaces virtuelles se transforment en drames réels. Des drames bien plus graves encore quand ils concerneront des milliards d'humains touchés par la maladie et la faim - et qu'il sera alors difficile de résoudre par une réunion de chefs d'Etat.

Les financements innovants sont aujourd'hui l'une des seules solutions dont nous disposions pour cela : consacrons-leur seulement un dixième de l'énergie dédiée à la crise bancaire, et Doha marquera l'histoire..."


J'ai repris une grande partie du texte dans le journal "Le Monde" de ce vendredi 17 octobre.

Le signataire est connu des Français, des Toulousains et des Lourdistes..

Philippe Douste-Blazy, secrétaire général adjoint des Nations unies


Étonnant, Non?

Que n'a-t-il défendu cette vision du monde

quand il était ministre !!!

Et pour imager précisément ma pensée

par rapport à ce texte,

quoi de mieux qu'un vieux dicton populaire

remis au goût du jour par

monsieur Desproges ?


jeudi 16 octobre 2008

Variation : Et Taser, elle abat le Beur ?

16 octobre 2008

Antoine di Zazzo, le patron de Taser France, qui a porté plainte contre Olivier Besancenot - et dont le procès doit commencer le 20 octobre- a été mis en examen pour "violation du secret professionnel, accès frauduleux à un système de traitement automatisé de données, détournement de finalité de données,divulgation intentionnelle de données confidentielles".
parce qu'il a fait surveiller Olivier Besancenot et sa famille par une officine privée !

C'est un peu l'arroseur arrosé !





L'électrocuteur court-circuité !

Quand on voit ce qui suit...
on ne peut qu'espérer une lourde condamnation !!





Le Taser ou le monde totalitaire
de Judge Dredd

mardi 14 octobre 2008

Où l'on apprend que l'on va pouvoir baver dans le civil !

14 octobre 2008


On n'arrête pas le progrès....
C'est le progrès qui nous arrêtera disait un ami philosophe -forcément philosophe....

Parallèlement
On n'arrête pas de dégraisser dans la fonction publique,
Ce sont des bénévoles volontaires qui nous arrêteront...

En plus, leurs missions ressemblent pour beaucoup à ce que faisaient (font ?) les Médiateurs et les Correspondants de Nuit.
Mais pourquoi former et payer des professionnels alors que l'on peut tout faire faire par des bénévoles.

Albert Doutre, le directeur départemental de la sécurité dit "ils seront là pour faciliter la vie des gens." (cf article ci dessus)

Est-ce à dire que la police est là pour la compliquer ?
Ce n'est qu'une question...

Et si l'on crée le prédateur bénévole et volontaire, afin de ne pas déséquilibrer la chaine de la nature, ne faut-il pas créer la proie idoine ?

A quand les voleurs volontaires et bénévoles ?
Les "passés à tabac" bénévoles ?
Les "bavés" volontaires ? (dur de trouver un passif à "bavure")

Nous sommes vraiment dans une période de fous...
Mais après "Accroche toi au pinceau je retire l'échelle", on est plutôt dans "Accroche-le au radiateur, je vais boire un café"


Et si on appliquait la même logique
à nos responsables politiques ?


Je veux dire : Le bénévolat
Mais il y aurait peut-être moins de volontaires...

lundi 13 octobre 2008

Les Ours se suivent...

13 octobre 2008

Attention !!!

Les rouges envahissent l'Amérique !!!
Enfin, pas tout à fait les rouges,
mais au moins les roses !
En effet, au moment même où dabeuliou nationalise les banques -ou presque-, Mac Cain et Palin accuse Barak Obama des pires péchés de la terre, et en particulier d'être un "terroriste", un "hooligan" !
Et, comble de l'horreur, cet individu, dont la couleur de peau n'influence en rien l'avis de Palin, "ne voit pas l'Amérique comme vous et moi la voyons".
Personnellement je ne sais pas a qui s'adresse ce vous...

Enfin, comme le dit un partisan de Mac Cain :
"
Les socialistes prennent le contrôle du pays"

Mais gâce à Sarah Palin

l'Ours Russe
ne passera pas !

Petit monologue
presque faux !


Sarah Pal. : "Et vous savez ce que je fais de l'avis des rouges, moi ?
Je m'assois dessus !"

dimanche 12 octobre 2008

Heili, heido, Haider...

12 octobre 2008

Jeorg Haider est mort
(dans un accident de voiture comme Stirbois).

Souvenez vous de ce gentil homme politique, qui avait pris notamment le poste de gouverneur de la Carinthie aux socio démocrates grâce à une alliance avec les conservateurs -parti cousin de l'UMP-

Souvenez vous qu'il avait alors expliqué son admiration pour la politique de l'emploi du IIIème Reich.

Souvenez vous de ce qu'il voulait imposé : le "respect pour la génération des soldats", c'est-à-dire les combattants des armées nazies...

Souvenez vous de ses déclarations diverses et variés visant les "minorités nationales"

"un homme politique de grand talent
capable de soulever l'enthousiasme
même s'il a suscité beaucoup de critiques"
Voilà ce que déclare
le Président de la république autrichienne,
Heinz Fischer

Ci dessous, Haider et son geste fétiche.
Photo / Le Monde / Reuters / Leonhard Foeger

Tout cela applaudi par l'ensemble
de la classe politique autrichienne...

"Souvenez vous"
je disais ...

vendredi 10 octobre 2008

On ne découragera jamais assez les jeunes talents !!!

10 octobre 2008

En feuilletant un carnet de notes, j'ai retrouvé une petite info que je trouve très révélatrice, entendue cet été.
En Angleterre, les enfants qui dénoncent leurs camarades (?) sont carrément payés !!!!

Et puisqu'on est dans la délation -car tirer un profit d'une dénonciation est de la délation-, dénonçons ensemble les systèmes pollués qui mettent enpéril les Hiboux et les librairies indépendantes.

Article pris chez Gilles Pascal :

LA LIBRAIRIE INDEPENDANTE :



Comité de soutien pour la dernière librairie indépendante qui a contribué à faire de Bordeaux une place importante de la bande-dessinée, même si à travers cela nous défendons, comme cette librairie le fait chaque jour, une certaine (belle) idée de la Culture.
Merci à chacun de mettre en œuvre tout ce qui est en son pouvoir pour aider la Librairie Oscar Hibou à ne pas fermer ses portes et aller plus loin dans son entreprise.

Le Comité / collectif pour Oscar Hibou


Si vous vous sentez concerné, nous vous invitons à signer la pétition sur :

www.pouroscarhibou.fr

mardi 7 octobre 2008

Et Taser, elle bat le beur ?

7 octobre 2008


Le Taser, cette arme de quatrième catégorie qui pourra désormais, et en toute légalité, équiper les polices municipales n'arrête pas de faire des victimes...
Après les 290 morts que cette arme aurait fait au États unis, d'après Amnesty International, il y a deux victimes en France.
Martine Aubry et Olivier Besancenot, tout deux dans le collimateur de la sociéta Taser, vont passer en justice.

En effet, le directeur de SMP Technologies demande à Martine Aubry de justifier ce chiffre de 290, qu'elle a relevé sur le site d'Amnesty.
"Si elle ne donne pas les noms, nous l'attaquerons pour diffamation ou pour dénigrement de produit"
, a-t-il expliqué.
Et il va l'attaquer avec un Taser ?

Par ailleurs, Olivier Besancenot passe en justice le 20 octobre pour avoir dit que cette arme avait causé des morts aux USA.
Ce que dément la société.

Il n'en demeure pas moins que l'on peut lire sur le site d'Amesty International :
" © AISince June 2001, there have been more than 270 TASER-related deaths [as of Dec. 3, 2007, 307 TASER deaths in America..Ken] in the United States. AI is concerned that TASERs are being used as tools of routine force--rather than as weapons of last resort. Rigorous, independent, impartial study of their use and effects is urgently needed."

Toute traduction me semble inutile.
Simplement on peut lire que l'usage du Taser est banalisé, alors que ce devrait être une arme utilisée en dernier ressort...

lundi 6 octobre 2008

Last song souchon'

6 octobre 2008

Une semaine de 7 jours non-stop,
-bien que fonctionnaire-
les messages seront courts.

Avec en premier un petit bijou
trouvé sur "Lectures et autres",
avec un renvoi à un article intéressant
de Sébastien sur les parachutes dorés


Alain Souchon vous offre un parachute doré



Pendant ce temps... notre GPS visite les salariés en grève au milieu d'une centaine de CRS....
Comme le dit un délégué syndical :

"Jamais on n'a vu la police entrer dans l'usine. C'est la première fois en trente-huit ans. C'est une honte. Même en 1968, la police n'est pas entrée ici. C'est une provocation. On cherche à provoquer les salariés alors que jamais il n'y a eu le moindre incident à Sandouville".

Petite réponse presque fausse :

Nic.Sa. : "Ouais ?
Ben, viens me le dire ici si t'es un homme !!!"

dimanche 5 octobre 2008

Angèle amère... Quel dommage !

5 octobre 2008


L'amour au rendez vous.
Serait-ce l'amorce d'une nouvelle idylle ? La photo ne le montre pas, mais le couple Nic. Sa, Mer. Ang. à l'air de bien se porter.

Petit dialogue presque faux :

Nic. Sa. : "Tu sais que tu me plait, toi ?"
Mer. Ang. : " donne moi encore l'heure avec ta Rolex, grand fou. "
Nic. Sa. : "Oh, toi ! Tu sais parler aux hommes !"
Mer. Ang. : " Et attends, c'est pas le grand jeu... Je ne t'ai pas encore parlé de sortir ton stylo roumain..."
Nic. Sa. : "Hongrois, Angela, Hongrois..."
Mer. Ang. : " Non Roumain, Nicolas, Roumain ! Je ne pensais à rien d'autre !!!"
Nic. Sa. : "Oh, excuse moi... J'avais pas bien compris !
Mer. Ang. (elle pense -ndlr)): " Ouais, ben... Hongrois qu'il est intelligent, mais en fait il est pas fini...! L'Europe a du boulot...."