Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

mercredi 6 août 2008

Monnaie de Singes, langage des Signes

6 aout 2008


Jour J-2

Encore deux journées avant l'évènement :

Deux journées qui seront longues comme des jours sans pain
Pour enfin prendre des vacances qui seront de toutes façon courtes, mais sans jeux !

Et il semblerait que lorsque je reviendrai de vacances, le SMIC aura peut-être vécu...


Une commission formée d'experts -encore une fois- planche sur ce barrage à la compétitivité de la France qu'est le SMIG....
Un patron qui part avec 6000 ans de SMIC dans la poche, lui ne pèse pas sur l'économie de l'entreprise...
Mais ...

« L’idée selon laquelle le salaire minimum réduit les inégalités à un coût moindre pour la société que des politiques fiscales distributives (qui prélèvent des impôts et versent des prestations sociales) est erronée. En réalité, la politique du salaire minimum légal uniforme et élevé comprime la distribution des salaires et contribue à réduire le dialogue social, sans grande efficacité pour lutter contre la pauvreté » , écrivent-ils.

Ils reprennent également une proposition visant à la création d’une commission d’experts indépendants chargée de suivre les évolutions du salaire minimum et de faire des recommandations à la puissance publique.

« Les recommandations de revalorisation du Smic données par une telle commission indépendante pourraient aider à dépolitiser et dépassionner progressivement les débats dans un domaine aussi crucial pour l’économie française »,

Les trois brillants économistes qui siègent au Conseil d’analyse économique (CAE), sont :
-Pierre Cahuc (chargé de mission au Crest-Insee et professeur à l’Ecole Polytechnique),
- Gilbert Cette (économiste à la Banque de France)
- André Zylberberg (directeur de recherche au CNRS)

2 commentaires:

leunamme a dit…

Ben tiens, c'est vraique c'est un frein à l'économie.
Je propose d'ailleurs que l'on autorise les entreprises à faire appel massivement au bénévolat pour mieux concurrencer les entreprises chinoises.
Peut-être même qu'on devrait payer pour travailler.
En tout cas, tous les jours, je remercie mon patron, je sais l'effort qu'il fait pour moi chaque mois. Et en plus, j'abuse, je pars en vacances !

Jihelpe a dit…

@ leunamme
C'est une honte... Partir en vacances en laissant son patron se débrouiller tout seul !!!
Bon, moi je pars, mais c'est pas pareil.
C'est parce que j'en ai besoin, et que j'ai beaucoup travaillé...
;)