Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

mercredi 18 juin 2008

"Plus je connais l'Europe, plus j'aime l'Irlande

18 juin 2008


L'appel de Sarkozy.

Je sais, ça date un peu, mais j'avais envie de revenir sur le discours de notre Grand Président Sarkozy sur le "Non" Irlandais.





Petite analyse :

Comme d'habitude, notre GPS pense que dire "Non", ne veut pas dire "non", mais signifie, "je dis non, parce que je suis d'accord avec vous et que vous n'en faites pas assez dans la direction où vous allez"

Je précise ceci pour les imbéciles -dont j'ai fait longtemps partie- qui pensent que lorsqu'on dit "non", ça veut dire "non"...

Heureusement notre GPS est là pour nous sortir de l'ornière de l'ignorance dans laquelle nous nous enfoncions...

Ensuite il nous dit que l'Europe est là pour rassurer, et les européens s'inquiètent !!!

Donc il faut réagir !
Et la première chose qui vient à l'esprit de Sa Proéminence,
c'est :"Politique de l'émigration" !

La deuxième c'est : "réagir à l'augmentation sans fin du prix du pétrole..."
Salauds de pays producteurs... encore des étrangers !!!

Le prix du blé, des fruits et légumes, de la viande, du lait, des loyers... Tout ça, qui est bien franco-français ne lui pose aucun problème...

"Et il faut une réponse tout de suite et pas dans 6 mois"...
Grandiose tentative d'une naïveté déconcertante...
La France -donc Sarkozy- prend la présidence de l'Union Européenne dans quelques jours... Dans 6 mois, c'est la République Tchèque qui sera à la tête de l'Europe.

Alors il faut absolument que les réformes prennent le nom de Nicolas Sarkozy, et pas d'un quelconque Tchèque, dont on n'est même pas sur que le pays va ratifier le Mini Traité de notre mini président.

Tout ceci me rappelle un sketch de Coluche (encore)
lorsqu'il joue un policier :

"Nous on est là pour les protéger, les gens...
Et vous avez remarqué ?
Plus il y a de flics autour d'eux,
plus ils ont peur!!!"


6 commentaires:

gballand a dit…

Son pouvoir de nuisance va donc croître pendant les mois à venir. A chaque fois que je le vois, on dirait un sketch, comme s'il parlait à des mal comprenants... et les gestes, vous avez vu les gestes ? il en a empruntés certains à Chirac.

leunamme a dit…

De toute façon, dans un contexte de mondialisation, l'Europe est complètement dépassée. Il faut voir plus grand : une organisation mondiale.

Jihelpe a dit…

@leunamme
C'est un but, mais il faut bien y aller par étape.. quand on voit la difficulté à faire s'entendre Sarkozy avec le reste de la France...

Jihelpe a dit…

@gballand
Mais il ne maitrise encore ni ses discours, ou il fabouille souvent, ni les gestes qui sont également souvent dédorsonnés :=)

nikola a dit…

un non qui veut dire oui... ça me rappelle l'adolescence et le décryptage ô combien compliqué de cette entité ennemie mais indispensable qu'était la fille!

Mais en politique européenne, un non qui veut dire oui, ça veut dire se voiler la face, sauver les meubles ou prendre les gens pour des cons.

Oui, Non, Non, Oui... la frontière est si étroite... Comme le disait un philosophe déchu des années 2000 : "the yes need the no to win against the no"

A la question "sont ils dans la panade avec leur torchon giscardien?" je réponds un OUI qui est loin de vouloir dire NON :)

Jihelpe a dit…

@nikola
Même chez l'entité dont tu parles il y a des "nons" qui veulent dire "non" :) on en sait tous quelque chose :((
Quand à tes trois propositions, sur la politique européenne, j'aurai tendance à prendre la troisième comme étant la plus crédible !!!
Pour ton "Oui" -franc et massif- concernant le traité et la pandae dans laquelle il met tout le monde, je comprend bien que c'est un "oui" qui ne veut pas dire "non", donc qui se solderais, si on nous demandait notre avis par un "non"...