Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

lundi 30 juin 2008

Ou "kill" est, Kouchner ?

30 juin 2008


Finalement, nous n'avons pas besoin d'envoyer de troupes en Irak pour cartonner les civils.
On le fait très bien en France, et cela, sans que l'armée puisse être accusée de racisme, d'islamophobie ou de sexismes.
Le bilan de la fusillade de Carcassonne est élogieux.
15 Civils touchés, plus ou moins gravement, dont 5 enfants.
2 personnes dont 1 enfant dans un état critique.
Mais seulement 2 militaires au tapis -et léger le tapis.
Ces manœuvres sont une réussite totale.
Bravo la Grande Muette

D'ailleurs, Gilles Hulard du SAMU-SMUR de Carcassonne déclare, "D'après nos confrères des CHU [où ont été hospitalisés les blessés], les patients les plus graves ont été stabilisés, y compris l'enfant de 3 ans, très gravement blessé, et qui semble aller vers une voie d'amélioration".

C'est la seule erreur de casting. Il fallait renommer le SAMU-SMUR "Médecins Sans Frontières" ou "Médecins du Monde" pour faire entièrement réaliste et "tiers mondiste"

Ce qui me surprend, c'est que Bernard Kouchner n'ai pas été aux côtés de notre Grand Président Sarkozy pour s'occuper des blessés devant les caméras.

Par contre ce qui est complètement rassurant, c'est l'opinion de notre ministre de la défense, Hervé Morin : "Il s'agit de militaires expérimentés faisant partie de l'élite de l'armée de terre. (...) ...

Merci monsieur le ministre, un temps j'ai eu peur que l'on confie des armes à des amateurs...

2 commentaires:

gballand a dit…

Evidemment, les propos rapportés "d'Hervé Morin" font tâche. Peut-être qu'Hervé Morin lui même fait t---e ?

Jihelpe a dit…

@gballand
C'est une supposition qui doit être étudiée de près... :)