Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

mardi 3 juin 2008

« ni Dieu, ni maître, à bas la calotte, vive la sociale »

3 juin 2008


Merci à Paul Bert pour cette maxime... "Ni dieu Ni maître, à bas la calotte, vive la sociale..."
Même si c'est à Auguste blanqui que l'on doit le journal "Ni dieu, Ni maître"


Mais pour Débeulef 
et les autres ministres rampants, 
c'est plutôt 
"Ni dieu, mais un maître" 
-référence à Binet et Kador, autre grand penseur-


Kador, le seul chien qui lit Kant "couramment'
ou
"La critique de la raison pure..."

Je ne parle pas de Christine Boutin... qui elle veut "UN DIEU ET UN MAITRE"

Pendant ce temps... dans nos médias
100 dépêches AFP dans la journée d'hier , 55 pour Sarkozy, 45 pour Debeulef... Notre GPS a finalement réussi à mater tous ces gauchistes qui travaillent à l'AFP...

Une victoire pour Hortefeux : 
Les escargots, passagers clandestins -et qui circulaient probablement sans papiers- dans un de nos magnifiques trains ont été verbalisés.
Le passeur, dont on ne sait pas encore s'il s'agit d'un réseau international, à dû s'acquitter d'une amende tout à fait justifiée... 
Nous ne savons pas à cette heure quand les escargots seront reconduits à la frontière...


D'après les sources autorisées, 
un des clandés 
aurait réussi à s'échapper.
Une photo du délinquant vous est proposée...

Toute personne citoyenne et responsable 
est dans l'obligation de donner les informations 
susceptible de pouvoir faciliter 
l'arrestation du fugitif.

2 commentaires:

leunamme a dit…

Sarkozy , pour lui, c'est :
Je suis le maitre après Dieu.

Jihelpe a dit…

@ leunamme
"Après" ? Vous êtes sur ? :)