Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

jeudi 8 mai 2008

Une chanson ! une chanson !

8 mai 2008


Comme en France tout fini par des chansons,
le titre de mon billet d'hier
m'a soufflé une idée...
Je sais, c'est un peu facile
mais ça m'a amusé
J'accepte les suggestions de modifications
et les reprises du texte
par tous les amateurs
(mais à des fins non commerciales ah ah ah!!!)


Sarkozy, aussi

C'est dans un coin du bois d'Neuilly
Qu’a commencé Sarkozy
Il arrivait d’la Hongrie
Balladur
de la Turquie
Ils
trouvèrent une occasion
D'engager la conversation

Charles Pasque à la mairie

Pensait bien qu’c’était tout cuit
Sarkozy aussi
Sur son grand lit d’hôpital
Charlie su qu’c’était fatal

Sarkozy aussi
Il en resta sur le cul
L’spécialiste des coups tordus

Sarkozy aussi
C’est ainsi que l’UD(eu)R
Compris qu’Nico est un tueur

Sarkozy aussi

Afin d’éliminer Chirac
Il suit l’enn’mi du grand Jacques
Mais au soir du premier tour
Pas d’Champagne, c’est le grand four

"J’ vous d’mande de vous arrêter !"
Cria Edouard dépité

Il s’prit les pieds dans l’tapis
Pour Edouard c’était fini
Sarkozy aussi

Mais c’était la première manche
Il pensa à la revanche
Sarkozy aussi
Il partit dans le Midi
Comme d’autres retournent à Neuilly
Sarkozy aussi
Jacques Martin s’y remaria
Amoureux de Cecilia

Sarkozy aussi

Il fit régner la terreur
Au ministère de l’intérieur

Avant d’faire plonger la France
Depuis
celui des finances

Où il su qu’avec Jospin
Pour la gauche c’était la fin

Jacques Chirac était menteur
Certains disent un peu voleur
Sarkozy aussi
Il avait l'sens des valeurs
De la bourse et des traders

Sarkozy aussi

Il savait que pour sa place
Nico serait l'plus coriace

Sarkozy aussi

L’UMP compris la haine

De la gauche pour Ségolène
Sarkozy aussi

Puis bientôt vint le 6 mai

Et nos emmerdes commençaient

Sarkozy aussi


Pour ceux qui ne connaissent pas,
ou pas bien,
ou qui ne s'en souviennent plus





2 commentaires:

gballand a dit…

Pas de modifs, "tout est bon chez elle, y'a rien à jeter"... comme dirait Brassens.
VOus l'avez faite en combien de temps ?

Jihelpe a dit…

@gballand
Un premier jet qui m'a pris une demi heure.. et après, le temps de la travailler un peu plus -même si tout n'est pas parfait- en gros pas loin de deux heures...
Merci pour le commentaire :)