Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

jeudi 15 mai 2008

La grève ? tous des communistes !!!!

15 mai 2008


Bientôt un "droit à l'accueil" (opposable ?) des élèves en cas de grève

C'est la dernière de Sa Proéminence qui accumule les idées qui font bondir en profitant de ces dernières annonces pour faire passer les réformes qui faisait hurler le mois précédent.
Notre GPS à plus d'idées pour casser tous les droits -des travailleurs, des salariés, des retraités, des petits patrons...- à la minute que s
on ombre...

Et c'est la seule chose
qu'il retiendra des 46% de profs grévistes, et des 300 000 manifestants dans la rue.

Mais notre Grand Président Sarkozy s'en contrefiche...


Photo / S.L. (lefigaro.fr)
avec AFP, AP

La phrase comique (si on veut) du jour est décernée à Xavier Darcos qui nous dit :" Une mobilisation qui ne règle rien" et que "quelques milliers (de professeurs) de plus ou quelques milliers de moins" ne règleraient rien...

Si ça n'a aucune incidence, pourquoi ne pas décider que se serait quelques milliers de plus, dans ce cas ?
Ça permettrait en même temps de faire baisser le chômage. Mais pour ce gouvernement quelques milliers de chômeurs en plus est la même chose que quelques milliers de chômeurs en moins...
Faudrait peut-être demander l'avis des chômeurs "en plus" qui pourraient être "en moins"...

A quand un droit opposable à la bêtise, l'inculture, la suffisance et la fatuité présidentielle -et de ses courtisans- ? *

* Liste non-exhaustive...

un discours en dessous trouvé sur les réactions à la grève sur le journal "Le Figaro"

rina : @Benat
Voilà un exemple d'enseignant, allez donc bosser chez un privé au lieu de déjà vous plaindre de trop travailler, nos gosses sont les ânes de l'europe comment se fait-il, au lieu de toujours faire la grève. Malheureusement au lieu de vous apprendre à faire de bons profs, on commence à vous expliquer que vous avez droit à faire la grève. Personnellement je travaille dans un centre nucléaire, avant d'être engagée j'ai eu droit à un contrôle pour connaitre mon passé et ceux de mes parents, pas de communisme, pas d'ennuis judifiaires et plus encore, on devrait faire de même pouer la fonction publique, vous n'avez pas de remord de savoir que ce sont les pauvres crétins qui vous payent avec leurs impôts, le peuple en a marre de votre cirque, ce n'est pas vous qui allez gagner mais tous ceux qui se rebifferont contre vous par votre fénéantise.

Donc pas de communistes dans la fonction publique.. et l'éternel argument stupide et qui ne tient pas debout de "les fonctionnaires sont payés avec nos impôts"
Pourquoi ? les fonctionnaires ne payent pas d'impôts ?
Le boulanger ne vit pas avec l'argent des fonctionnaires, ou le boucher, le menuisier....
Tout le monde vit avec l'argent des autres !!!
Même les centrales nucléaires tournent aussi pour que les fonctionnaires puissent se chauffer et payer leurs factures d'électricité...

Le fascisme a encore de beaux jours devant lui... la bêtise aussi

3 commentaires:

Jacques a dit…

J'approuve entièrement votre billet.
Quant à la lesctrice du Figaro, elle ne sait même pas de quoi elle parle.

Tout CANDIDAT à un concours de la fonction publique a "droit" à une enquête de police !!! J'en sais quelque chose pour avoir été dans ce cas.
Comme vous dites, les ignares et/ou fascistes ont malheureusement encore de beaux jours devant ...nous !

jf.

Jihelpe a dit…

@ jacques
idem pour moi....
Mais c'est tellement plus simple de répéter l'éternel discours sur les fonctionnaires.. Dans un pays ou 3 personnes sur 5 souhaiteraient être fonctionnaires ou que leurs enfants le soient...

Jacques a dit…

Exact !!!