Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

vendredi 9 mai 2008

La bombe ; toujours d'actualité

10 mai 2008


Dans l'édition du journal "Le Monde" du 9 mai il y a ce portfolio de 10 images terribles sur Hiroshima.
Hiroshima | ROBERT L. CAPP COLLECTION/HOOVER INSTITUTION ARCHIVES
"La Hoover Institution a rendues publiques, lundi 5 mai, dix photographies exceptionnelles montrant, pour la première fois, les victimes de la bombe atomique larguée le 6 août 1945 sur la ville d'Hiroshima. Elles lui ont été remises, en 1998, par Robert L. Capp, un soldat qui avait fait partie des forces américaines d'occupation du Japon au lendemain de la seconde guerre mondiale."

Ces images m'ont fait penser à un film que j'ai vu il y a des années.
Ce film s'appelle tout simplement "La Bombe".
Le titre original est : "The war Game"

Il avait été commandé en 1964 à Peter Watkins par le gouvernement britannique, afin de montrer pourquoi il fallait que la Grande-Bretagne s'équipe de l'arme atomique pour répondre à une éventuelle attaque soviétique.

Le réalisateur à tellement bien fait son travail qu'il a obtenu l'effet inverse de celui attendu par le gouvernement.
Les citoyens britanniques se sont élevés contre cette arme inhumaine.

L'inconnue est de savoir si le réalisateur à obtenue l'effet inverse de ce que lui voulait montrer...
La réponse est évidente après avoir vu le film
A la fois terrifiant et édifiant


A part ça, il y a exactement 26 ans
François Mitterrand était élu,
"la bombe" avait juste 17 ans.
Et il devait y avoir l'arrêt de la construction
C'est beau une centrale la nuit !!!
Mais...Mais...Photo de Denis Olivier
à visiter sur son site


Ce qui sort des cheminées,
c'est de la vapeur d'eau
mais ça impressionne toujours.
Et puis en France,
pays où même le nuage de Tchernobil
n'a pas osé s'aventurer,
puisqu'il a fait demi tour à la frontière,
on ne risque rien...

4 commentaires:

leunamme a dit…

Je n'ai pas ce film ce film de Watkins, mais connaissant le personnage, je pense que le gouvernement britannique a été bien naïf de lui demander un tel film.

A voir de Watkins, son film sur la Commune de Paris. Ca dure 6 heures, mais on en ressort plus intelligent (comme pour tous les films de Watkins).

Jihelpe a dit…

@leunamme
45 minutes très poignantes, sous forme de documentaire. Tourné dans le Kent avec les habitants d'un village.
J'ai eu ce film sur le net (je l'avais vu il y a 29 ans dans un ciné art et essai!!!)
Je ne pense pas que Watkins soit du genre à se formaliser si on le voit librement.
Par contre en parler me semble toujours important. Un "docu-fiction" comme on dit maintenant qui a encore toute sa valeur.
Quand à moi, c'est son film sur la Commune que je n'ai pas vu et qui m'intéresse fortement, comme tout ce qui touche à cette période.

Amélie a dit…

Le Monde a balancé une sacrée ...bombe. J'espère que ça va faire réagir!

Jihelpe a dit…

@amélie
C'est vrai que lorsque l'on regarde ces images qui appartiennent au passé, on ne peut qu'espérer qu'elles ne relatent pas un futur...