Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

dimanche 13 avril 2008

Hortefeux ou le Plaisir d'être bon

13 avril 2006


Petite analyse de l'ambiance au gouvernement entre l'Elysée et Matignon écrite pour "Aujourd'hui le Maroc" par Mustapha Tossa
"...Et quand cette crise implique un membre de gouvernement, Nathalie Kosciusko-Morizet, que le président de la république vient de promouvoir, à l’insu du Premier ministre, au sommet de la hiérarchie de l’UMP avec Xavier Bertrand, la tension prend des allures d’un invis
ible bras de fer entre Matignon et l’Elysée.
Il paraît clair aujourd’hui que les relations entre les deux hommes, Sarkozy et Fillon, est entrée dans une compétition feutrée. Chacun compte, sonde et défend ses troupes"
Comme quoi, notre GPS se comporte encore en chef de parti et ne sera probablement jamais un Président. C'est un costume trop grand pour lui.

A propos du Maroc, monsieur Brice Hortefeux, notre brillant ministre à l'expulsion et au rapatriement manu militari, essaye de s'acheter une conduite en régularisant une marocaine..

Cette femme, atteinte d'un cancer, qui a un CDI en France, pays où elle paye des impôts, avait été conduite au CRA de Plaisir (Centre de Rétention Administrative de Plaisir, on apprécie le nom à sa juste valeur).

Photo : AFP / Le Monde Patrick Kovarik

je lis dans
"le Monde" :

"Le ministre a estimé qu'il s'agissait d'une application du droit un peu stricte, qui ne tenait pas compte des facteurs humains, auquel il tient tout particulièrement"

Si monsieur Hortefeux pense qu'il suffit de médiatiser quelques exemples comme celui-ci pour faire oublier sa politique il nous prend vraiment pour des c..., ce dont je ne doute pas une minute...

2 commentaires:

gballand a dit…

M. Hortefeux a du "strict" une notion très personnelle...

Jihelpe a dit…

@gballand
et passablement restrictive, a mon avis...