Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

jeudi 10 avril 2008

Les leçons de morale du Président Bling-bling !!!

10 avril 2008


Join the organic rebelion
Rejoignez la rébellion biologique !
Merci à Jacques et Nathalie pour le lien

Notre GPS vient, par le biais de son ministre de l'éducation (l'ex maire de Périgueux) de remettre les leçons de morale à l'école. Les élèves, dés la maternelle devront apprendre "les règles de civilité et les principes d'un comportement conforme à la morale".

A l'école élémentaire, "l'instruction civique et morale" sera au programme

Parmi les exemples donnés : "La liberté de l'un s'arrête où commence celle d'autrui" ; "Ne pas faire à autrui ce que je ne voudrais pas qu'il me fasse", ou encore "Nul n'est censé ignorer la loi".

Je vois bien un instituteur écrire au tableau : "Casse toi pauvre con", "Viens me le dire ici, si t'es un homme", "On va vous débarrasser de la racaille"


Il manque à ce florilège le "j'ai deux opposants qui sont des connards" -Alain Juppé
et "Casse toi pouffiasse" - Jacques Peyrat

Je rêve d'un monde politique ou "nul n'est censé ignorer la loi", certes, mais où celle ci est respectée....

4 commentaires:

catherine a dit…

Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. Remarque je n'ai personnellement aucune envie de faire comme eux.

Jihelpe a dit…

@ catherine
Complètement d'accord avec toi. Ce qui me gène, c'est que j'entends beaucoup de gens qui d'un côté râlent et de l'autre disent "si j'étais à leur place je ferai pareil..;"
Pour moi la réponse est non...
C'est peut-être ça, avoir une morale... :)

leunamme a dit…

Le problème, c'est que quand un jeune entend de tels propos dans les médias par des personnes qui sont censées être irréprochables, il devient de plus en plus difficile de lui expmliquer où sont les limites à ne pas franchir.

Jihelpe a dit…

@ leunamme
Exact. Mais heureusement que la plupart des jeunes sont plus intelligents que ça, et ils savent très bien que lorsqu'ils utilisent cet argument c'est souvent par provocation.
Mais ils s'en servent beaucoup...