Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

mardi 18 mars 2008

Limitus, Nulus, débilus

mardi 18 mars


Un petit message d'un ordinateur gracieusement prêté.
J'ai windows en rideau, donc plus d'ordi
en attendant une réparation...


La phrase comique
du jour est décernée à Frédéric Lefebvre pour son analyse judicieuse

-quoique pilotée par l'Elysée-


"Après ce signal, il faut réformer plus vite, plus fort, mais aussi plus juste"



AFP/Jacques Demarthon

8 commentaires:

catherine a dit…

Plus juste pour qui ?

Jihelpe a dit…

@ catherine
C'est vraiment une question ? :)

catherine a dit…

Non je connais la réponse. Hélas !

Jihelpe a dit…

@ catherine
Et oui... :(

Gilles Aitte a dit…

C'est marrant comme ils disent tous la même chose. Ils auraient le même dialoguiste que je ne serais pas autrement surpris...

Jihelpe a dit…

@gilles aitte
Un dialoguiste qui sert aussi de chef d'orchestre et de metteur en scène probablement...

leunamme a dit…

C'est paradoxal cette phrase, parce que s'ils veulent réformer plus juste, cela veut qu'ils arrêtent toutes les réformes en cours.

Jihelpe a dit…

@leunamme
a moins qu'il ne faille comprendre "plus juste" comme "plus ciblé"
peut être sur des catégories sociales qui se défendront encore moins...