Eva O'Connell : L'Irlandaise

Patience, patience, patience toujours et encore

mercredi 20 février 2008

Sarkozy sur Seine

20 février 2008


le feuilleton continu...
Le fils cadet du président de la République, Jean Sarkozy, a annoncé aujourd'hui, qu'il sera
"le candidat de la majorité présidentielle" aux élections cantonales des 9 et 16 mars à Neuilly-sud

Petit rappel car les épisodes précédents sont difficiles à suivre :


L'UMP se prépare à mettre son candidat en place
Deux se déclarent. Jean Christophe Fromantin et Arnaud Teullé


Pour mettre de l'ordre, Nicolas Sarkozy impose David Martinon, son porte parole.

Arnaud Teullé se range derrière l'envoyé de l'Elysée, mais Fromantin refuse le parachutage et se présente
contre Martinon et propose une liste dissidente.

Finalement, Martinon est désavoué par notre GPS -contraint et forcé de se rendre à l'évidence vus les sondages secrets- malgré le "nous te soutiendrons à mort" de son fils.

Martinon, n'avait pas compris que c'était au choix, soit le soutient, soit la mort -politique-

Du coup, Fromantin ex dissident devient le candidat officiel, malgré la présence d'Armand Teullé, patron de l'UMP locale, numéro 2 sur la liste de Martinon et qui pensait être légitime pour conduire la liste.

Alors, Arnaud Teullé présente une liste contre Fromantin, ex dissident de l'UMP à la candidature de Maire et devient à son tour dissident.


Là dessus, l
e fils du GPS se présente aux cantonales sur Neuilly-sud, à la place d'Arnaud Teullé -sortant-, et "en parfait accord avec lui", nous dit-il...

Question : qui peut le croire ?



Pendant ce temps,
Photo ; Le Parisien / AFP / Thomas Coex

Andrée
Sarkozy, mère du Président et grand mère de Jean , soutient Arnaud Teullé, qui, selon elle, "fera un bon maire"

Elle ajoute : "Je voterai pour lui"
Qu'en pensent Nicolas et Jean ?

2 commentaires:

catherine a dit…

Hé, GrandMaman mis à part, je suis très fière de te dire que nous avons aussi nos "je t'aime moi non plus" entre ump et nouveau centre dans le canton de Saulieu (21). Y'a pas qu'à Neuilly que ça grenouille à mort. Un belle exemple d'unité territoriale entre la capitale et la France profonde. Vive la politique !

Jihelpe a dit…

@ catherine
je connais plus le 89 que le 21, principalement la région de Chablis...
A bordeaux, le MoDem rejoint l'UMP, à la demande expresse de Bayrou, mais le nouveau centre présente une liste...
Tant mieux pour la liste de gauche... mais ce ne sera peut-être pas suffisant.